Outils

Les outils sectoriels OiRA présentés ici sont mis à la disposition des micro- et petites entreprises pour procéder à des évaluations des risques, en les aidant à produire une évaluation documentée spécifiquement adaptée à leurs exigences. Ces outils peuvent être téléchargés gratuitement et sont facilement accessibles en cliquant sur le lien correspondant. Chaque lien est accompagné d’une brève description de l’outil et du nom du partenaire OiRA qui l’a développé. La recherche d’outils peut être effectuée par pays, par langue et par secteur.

Results for ""
Montrer 1 - 10 from 12
Image

Wholesale & retail trade

France

French

Commerce de gros non alimentaire

Image

Wholesale & retail trade

France

French

Commerce alimentaire de gros

Image

Hairdressers & beauty salons

France

French

Soins esthétiques

Image

Hairdressers & beauty salons

France

French

Coiffure

Image

Wholesale & retail trade

France

French

Commerce non alimentaire

Cet outil est destiné aux petits commerces de détail non alimentaires. Il a été élaboré en associant des organismes de prévention (INRS) et des acteurs du commerce non alimentaire (organisations professionnelles).
Image

Food production & sale, Wholesale & retail trade

France

French

Poissonnerie

Image

Food production & sale, Wholesale & retail trade

France

French

Boucherie - charcuterie

Image

Food production & sale, Wholesale & retail trade

France

French

Boulangerie

Image

Food production & sale, Wholesale & retail trade

France

French

Commerce alimentaire de proximité

Image

Hairdressers & beauty salons

France

French

Prothésie ongulaire

Pose et dépose de vernis classiques ou semi-permanents, pose de faux ongles à l’aide de gels ou de résines, décoration de type “nail art”… autant d’activités qui exposent des travailleurs, en majorité des femmes, à des produits chimiques dangereux. Certaines des substances contenues dans les résines, colles, dissolvants et vernis utilisés par les prothésistes ongulaires peuvent entraîner la survenue de réactions allergiques cutanées et/ou respiratoires, à l'origine de 75 % des pathologies professionnelles diagnostiquées dans ce secteur. Les gestes répétitifs, les postures de travail assises prolongées, contraignantes ou encore les vibrations d’outils, utilisés par exemple pour le polissage de l’ongle, peuvent aussi favoriser la survenue de troubles musculosquelettiques (TMS), soient 15 % des consultations. La plupart des accidents du travail dans ce secteur sont causés par des chutes (46 %) et de la manutention (38 %). Dans le secteur de la beauté, 97 % de la profession est féminine et les ¾ ont moins de 30 ans. Pour aider les professionnels de ce secteur à identifier et évaluer les différents risques, un nouvel outil Oira «Soin et prothésie ongulaire» a été élaboré par l'INRS en collaboration avec les associations professionnelles du secteur.