You are here
OSH_002178_0.jpg

Comment procéder à une évaluation des risques

Au niveau de l'Union européenne, il n'existe pas de règles fixes sur la façon d'évaluer les risques (vérifiez la législation concernant l'évaluation des risques dans votre pays). Toutefois, il faut toujours garder deux principes à l'esprit pour effectuer une évaluation des risques:

  • structurer l'évaluation pour s'assurer de tenir compte de tous les dangers et risques pertinents (par exemple, ne pas oublier des tâches telles que le nettoyage, qui peuvent avoir lieu en dehors des heures normales de travail, ou des activités auxiliaires telles que le compactage des déchets);

  • lorsqu'un risque est identifié, commencer l'évaluation à partir des premiers principes en se demandant s'il peut être éliminé.

Une approche progressive de l'évaluation des risques

Le Mémento pour l'évaluation des risques professionnels propose une approche basée sur un certain nombre d'étapes différentes. Ce n'est pas la seule méthode d'évaluation des risques et d'autres méthodologies permettrent d'atteindre le même objectif. Il n'y a pas une seule “bonne” façon d'effectuer une évaluation des risques et différentes approches peuvent être efficaces dans différentes circonstances.

Pour la plupart des entreprises (essentiellement des petites et moyennes entreprises — PME), une approche directe, en cinq étapes, telle que celle présentée ci-dessous, devrait être efficace.

Étape 1. Identification des dangers et des personnes menacées

Chercher sur le lieu de travail les sources possibles d'accident et identifier les travailleurs qui peuvent être exposés aux dangers.

Étape 2. Évaluer les risques et les classer par ordre de priorité

Évaluer les risques existants (leur gravité, leur probabilité, etc.) et leur accorder un ordre de priorité selon leur importance.

Étape 3. Déterminer des mesures préventives

Identifier les mesures appropriées d'élimination ou de contrôle des risques.

Étape 4. Adopter des mesures

Mettre en place des mesures de protection et de prévention par le biais d'un schéma de priorité.

Étape 5 . Contrôle et examen

L'évaluation doit être réexaminée régulièrement, afin de garantir sa mise à jour.

Toutefois, il est important de savoir qu'il existe d'autres méthodes tout aussi efficaces, notamment pour des risques ou des circonstances plus complexes. La méthode d'évaluation appliquée dépendra:

  • de la nature du lieu de travail (par exemple, un établissement stable ou un établissement temporaire);

  • du type de processus (par exemple, opérations répétées, processus évolutifs/changeants, travail à la demande);

  • de la tâche effectuée (par exemple, répétitive, occasionnelle ou à haut risque);

  • de la complexité technique.

Dans certains cas, un unique exercice couvrant tous les risques d'un lieu de travail ou d'une activité peut convenir. Dans d'autres cas, différentes approches peuvent convenir pour différentes parties du lieu de travail.

Documentation de l'évaluation des risques

Les résultats de l'évaluation des risques professionnels doivent être consignés dans un document. Cette information peut ensuite servir:

  • d'information qui sera transmise aux personnes concernées;

  • au contrôle afin d'évaluer si les mesures nécessaires ont été mises en place;

  • de preuve destinée aux autorités de contrôle;

  • dans le cadre des révisions éventuelles en cas d'évolution des circonstances.

Nous recommandons d'enregistrer au minimum les informations suivantes:

  • nom et fonction de la (des) personne(s) effectuant l'examen;

  • les dangers et risques identifiés;

  • les groupes de travailleurs confrontés à des risques particuliers;

  • les mesures de protection nécessaires;

  • les informations relatives à la mise en place des mesures, comme le nom de la personne responsable et la date;

  • les informations relatives aux mesures de contrôle et d'examen ultérieures, comme les dates et les personnes concernées;

  • les informations concernant la participation des travailleurs et de leurs représentants dans le processus d'évaluation des risques.

Les dossiers d'évaluation devraient être établis en concertation et avec la participation des travailleurs et/ou de leurs représentants et devraient être mis à leur disposition pour information. Les travailleurs concernés devraient, en tout état de cause, être informés des résultats de chaque évaluation concernant leur poste de travail et des mesures à prendre à la suite de l'évaluation.